DIAGNOSTIC DE QUARTIER

Comment transposer les atouts et les faiblesses d'un quartier et hiérarchiser les interventions ?

Le diagnostic en marchant est un outil riche d'un point de vue qualitatif qui implique habitants, élus, techniciens et croise les regards de chacun sur son quartier.

A l'aide d'une grille précise, utilisée à chaque halte, l'observateur note la qualité des espaces extérieurs, le cadre urbain, les lieux de vie. Il évoque son ressenti.

Le traitement s'illustre sous forme de graphiques de type "radar" (voir illustration 2) qui permet une analyse détaillée de plusieurs thématiques, ainsi que leur comparaison générale ou point par point.

Le nuage de mot (voir illustration 1) complète ce traitement par un visuel explicite permettant de mettre en exergue les mots les plus fréquemment cités par les participants pour chaque halte.

Une synthèse (voir illustration 3) permet de présenter les ratios d’opinions (négatif / positif) et aller plus loin dans la priorisation des actions.

Cette technique a notamment été utilisée à Aramon, dans le cadre de la requalification du quartier de la Gare (étude menées par 3 entrepeneurs de Crealead (Sabrina GENIEIS, Caroline DE RUYCK et Frédéric TSITSONIS), une paysagère de Terracopa (Céline LE BRIS) et le bureau d'étude SERI.