Formation classique

Je & les Autres - Accompagner la vie affective et relationnelle des personnes accueillies en institution

Durée
2 jours
Nombre de participants
15 maximum
Tarif

Nous contacter. 

Sessions programmées

Nous contacter

La loi de 2005 favorise la prise en compte de la personne en situation de handicap dans sa globalité, ce y compris sur le plan de la sexualité, en lui reconnaissant « le respect de
sa vie privée et l’exercice de son autonomie dans ce domaine ».
Les personnes en situation de handicap rencontrent des difficultés particulières quant à leur vie relationnelle, affective et sexuelle, qui est très souvent niée par l'entourage,
soit du fait de l'infantilisation liée à la situation de dépendance, soit du fait de lacrainte de l'expression d'une sexualité déviante. Le handicap, qu'il soit mental, physique ou sensoriel, fait surgir des problématiques spécifiques quant au rapport au corps et à la relation a l'autre.
Les travailleurs en ESAT investissent souvent leur lieu de travail d'attentes en termes de recherche de partenaires affectifs voire amoureux et cela imprègne les espaces et les relations. Cela nécessite donc d'être pris en compte par les professionnel.le.s, car la dimension affective est un frein et/ou une motivation centrale à l'implication au travail et dans la vie sociale.

 

Public visé

Professionnel.le.s du médico-social. 

Objectifs pédagogiques

- Identifier les représentations sociales autour de la vie affective et leurs effets sur les pratiques professionnelles.

- Comprendre l'importance de la vie affective et relationnelle dans le processus d'autonomisation.

- Travailler sa posture d'écoute et d'accompagnement dans l'intention de favoriser chez les personnes en situation de handicap l'acceptation et l'intégration du vécu affectif, relationnel et sexuel.

- Permettre l'élaboration d'un savoir commun, dans l'optique du faire équipe.

Méthode

- Approche pédagogique interactive et participative permettant une expérimentation de méthodes et d'outils ajustés aux problématiques des situations travaillées.
- Articulation de la pratique et de la théorie dans l'optique d'une mise en perspective du vécu professionnel/engagé.
- Éthique de travail fondée sur le non-jugement, le respect de la confidentialité, et sur certaines valeurs et postulats fondamentaux, tels que : toute personne a en elle-même une valeur humaine intrinsèque, toute personne a le droit à l'autonomie, toute personne a besoin et a le droit de se sentir acceptée et valorisée.

Formateur(s)

Béatrice CASCALES & Armand MIRABEL