Auteur : 
Christine GRIGGIO

Tous communiquants, tous différents

Nous possédons tous un système de références unique, que nous avons construit tout au long de notre histoire.
Il se compose de nos certitudes, de nos peurs, de nos croyances, de nos espoirs, et de nos désillusions.
Lorsque nous rentrons en communication avec une personne, nous confrontons avec elle nos systèmes de valeurs respectifs.
Je me retrouve face au sien, et elle au mien.

Parfois ces systèmes de valeurs sont très proches, parfois ils sont très éloignés.

Quand deux systèmes de valeurs sont très proches, il est facile de communiquer.
On se comprend à demi-mot, on a le même avis sur tout, et on partage les mêmes goûts.
Un mot a le même sens pour l’un et l’autre. On ressent les événements de la même façon… etc…

Quand deux systèmes de valeurs sont très éloignés, cela devient plus compliqué !
On ne parle pas le même langage, on n’a pas la même vision des choses, on ne réagit pas de la même manière aux événements… etc…

 

Dans le premier cas, la communication est fluide.
Le simple fait de passer du temps ensemble contribue à nourrir la relation, aucun effort n'est nécessaire pour se comprendre.

Dans le second, on dépense beaucoup d’énergie et de temps pour se mettre au diapason de l’autre.
L’effort consenti pour se comprendre empiète forcément sur le reste de la relation.

 

Selon Jacques SALOMÉ, la relation c’est vous, moi, et le lien qui nous unit. [1 + 1 = 3].
Et chacun de nous doit prendre soin de la part de la relation qui lui appartient.

Dans le cas des systèmes de valeurs très éloignés, le temps passé à mettre en place une communication efficace entre les protagonistes, fait partie intégrante du fonctionnement de la relation.
Si nous avons à cœur de faire en sorte que cette relation fonctionne, il nous faudra apprendre à connaître l’autre, parfois dans la joie, parfois dans la douleur.
Tout dépendra des valeurs respectives qui s’affronteront alors.

Chaque pas que nous faisons vers l’autre nous rapproche ainsi de nous-mêmes et nous en apprend un peu plus sur qui nous sommes.
Alors, peut-être que chaque rencontre « difficile » est nécessaire.
Peut-être qu’à force de nous heurter à nos pires cauchemars, nous finissons par régler nos comptes avec une partie de notre histoire…

 

 

Mon accompagnement.

Nous pouvons agir ensemble sur plusieurs aspects de la situation.

  • Bien se connaître : quel est mon profil de communiquant ?
  • Se poser les bonnes questions : quelles sont mes valeurs personnelles et professionnelles, mes attentes, mes besoins, mes freins, mes croyances ? quelle valeur j'accorde à cette relation ?
  • Trouver des solutions : adapter ma communication et mon positionnement dans la relation.

 

Marque(s) concernée(s) :