Auteur : 
Christine GRIGGIO
  1. Préparer l’arrivée de l’apprenti/stagiaire

L’arrivée d’une nouvelle personne dans un service ou une structure n’est pas anodine.
Si l'entreprise n’est pas une habituée de l’alternance ou de l'accueil de stagiaires, et qu’aucun « parcours d’intégration » n’a été mis en place, cette étape est d’autant plus importante pour le tuteur.

La préparation est la clé d’une bonne intégration d’un nouveau tutoré.
Il est important de définir ses objectifs et ses missions avec vos collaborateurs avant son arrivée, pour lui proposer un parcours d’intégration cohérent, adapté et solide dès son premier jour.

 

  1. Etre expérimenté… mais pas trop

Pour prétendre à la fonction de maître d’apprentissage ou de tuteur auprès d’un alternant en contrat de professionnalisation ou d'un stagiaire, une expérience professionnelle de deux à trois ans est requise.
Cependant, un expert a parfois plus de mal à expliquer ce qui lui parait évident.
La disponibilité, le sens de l’écoute et la volonté de transmettre sont des qualités beaucoup plus importantes.

 

  1. Se rendre disponible

Le rôle de tuteur est chronophage : au moins 10 % du temps de travail devrait être accordé au tutoré.
C’est surtout au démarrage qu’une grande disponibilité est indispensable, notamment pour assurer l’accueil et l’intégration du tutoré.

 

  1. Adapter son emploi du temps à celui de son apprenti

Passé la période d’intégration du tutoré, le tuteur peut lui consacrer un peu moins de temps.
Si le tutoré est en contrat d'apprentisage ou en contrat de professionnalisation, le tuteur doit s’adapter au rythme de l’alternance.
Dans la mesure du possible, il doit essayer de faire coïncider les grandes étapes projets de l’entreprise avec les périodes où l’étudiant est présent
.

 

  1. Savoir déléguer

Un tutoré aura besoin de temps pour intégrer les consignes et exécuter les tâches qui lui sont confiées.
Le piège consisterait à vouloir faire à sa place pour aller plus vite.
La mise en place d’un « parcours d’acquisition », dès le début du contrat ou de la convention de stage, peut aider à déterminer à l’avance les missions qui seront du ressort du tutoré.

 

  1. Tutorer et non manager

Un tuteur n’est pas un manager : son rôle est d’accompagner. Un tutoré a le droit de ne pas comprendre du premier coup.
Plutôt que d’imposer sa manière de faire, le bon tuteur fera preuve d’inventivité pour expliquer les choses autrement.

 

  1. Oser travailler le savoir-être

Les tuteurs se sentent parfois démunis face aux pratiques ou aux comportements de la nouvelle génération.
Enseigner le savoir-être au travail fait également partie du rôle du tuteur.

 

  1. Evaluer régulièrement

Dans certains cas, l’établissement scolaire demande au maître d’apprentissage de remplir un carnet de liaison.
Cet exercice d’évaluation doit se faire avec l’apprenti, afin que chacun puisse échanger et argumenter.
Si le tuteur n’a pas de document d’évaluation prédéfini, planifiez au minimum, deux réunions de bilan par an.
Ce sera pour le jeune l’occasion de s’auto-évaluer.

 

  1. Susciter les échanges avec son tutoré

« Tu as fait quoi à l’école ? » Cette question informelle devrait être systématique à chaque fois qu’un alternant revient en entreprise.
Instaurer le dialogue est en effet un facteur clé pour assurer le succès d’une relation tuteur-alternant.

Certes, le tuteur reste le référent mais il a aussi beaucoup à apprendre au contact d’une personne plus jeune.
Un tuteur peut s’apparenter à un parrain, mais sûrement pas à un papa ou une maman.

 

  1. Entretenir des liens avec le centre de formation

Il est important de construire une relation solide avec le centre de formation de son apprenti.
Connaître sa formation permet d’optimiser son tutorat au sein de l’entreprise et d’accélérer sa montée en compétence. 

 

 

Mon accompagnement

Nous pouvons agir ensemble sur plusieurs aspects de la situation.

  • Mettre en place les conditions d’un tutorat réussi

  • Mieux se connaître et mieux connaître le tutoré

  • Encadrer efficacement

  • Se projeter dans l’avenir avec un plan d’action

 

 

Marque(s) concernée(s) :